22 février 2017
22 février 2017,
 0

 

 

 

 

 

 

Faites-vous partie des nombreux Québécois qui préfèrent louer un véhicule récréatif pendant leurs vacances d’été plutôt que d’en posséder un à l’année? La location comporte certes son lot d’avantages, puisqu’elle permet de s’évader en nature sans avoir à assumer l’entretien et les frais annuels qui incombent aux propriétaires de ces biens! Mais seriez-vous couvert par vos assurances si un sinistre survenait pendant que vous louez un véhicule de loisirs à court terme? Voici les conseils de L’Unique assurances générales sur le sujet.

 

Appelez votre courtier d’assurance dès que vous savez que vous louerez un véhicule, afin de vous assurer d’être bien protégé en cas d’ennui pendant la période de location.

  • Demandez-lui s’il est possible de couvrir le véhicule que vous louerez en ajoutant un avenant F.A.Q. no27 à votre assurance auto.
  • Si votre assurance auto comporte déjà l’avenant F.A.Q. no27, vérifiez s’il peut être modifié afin de couvrir le type de véhicule que vous envisagez de louer.

 

L’avenant F.A.Q. no 27 (Responsabilité civile du fait de dommages causés à des véhicules dont l’assuré désigné n’est pas propriétaire) est valide au Canada et aux États-Unis. Il couvre les dommages matériels causés aux véhicules qui ne vous appartiennent pas, incluant certains véhicules loués.

S’il s’applique au type de véhicule que vous envisagez de louer, cet avenant vous évitera de devoir payer pour la protection « exonération de responsabilité » offerte par la compagnie de location. Cependant, il ne peut pas être adapté pour couvrir les véhicules demandant des habiletés de conduite différentes d’une automobile.

  • Demandez également à votre courtier de vous informer sur ce qu’il faudra faire en cas de sinistre pendant la location du véhicule.

Que vous restiez au Québec ou traversiez la frontière vers les États-Unis, faites vos vérifications :

  • Assurez-vous que vos certificats d’immatriculation, assurances et permis de conduire sont en règle.
  • Si vous devez remorquer une caravane à l’aide de votre propre véhicule, assurez-vous qu’il est conçu pour tirer une telle charge.
  • Faites inspecter votre véhicule avant le départ : le système de refroidissement, les pneus, les freins et les équipements électriques.

Ces quelques démarches vous permettront de partir en vacances l’esprit tranquille! Bonne route!

 

Votre courtier d’assurance est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *